Heasy: le robot d’accueil pour les industries du « retail » et de l’hospitalité

La nouvelle entreprise Hease Robotics fondée en septembre 2016 et installée à Villeurbanne (près de Lyon) a présenté son robot Heasy au CES de Las Vegas en janvier 2017. Ce robot a été créé pour assister les services d’accueil des magasins et d’autres lieux publics. Ce robot au look original et rassurant a été pensé pour accueillir une technologie en adéquation avec ses missions. Pas de superflu ici, mais des fonctionnalités bien pensées. Partons à la découverte de ce nouveau venu parmi les robots de service.

UN ROBOT TAILLÉ POUR L’ACCUEIL DE PREMIER NIVEAU

Heasy a été conçu pour les industries du « retail » (le commerce de détail) et de l’hospitalité. Son rôle? Assister les services d’accueil de clients en délivrant un premier niveau de service. Cette mission part d’un constat: un employé de magasin perd plus d’un tiers de son temps sur des tâches non dédiées à la vente, souvent pour répondre à des demandes répétitives (l’emplacement des toilettes, les horaires d’ouverture, la situation géographique d’un rayon du magasin…). Le robot peut répondre à ces sollicitations récurrentes en fournissant des renseignements relativement basiques. Mais Heasy peut aussi assurer le service d’accueil à des moments ou dans des lieux où il n’y a pas de personnel disponible (la nuit dans les aéroports et les gares, dans certaines zones des grands centres commerciaux…).

Pour assurer sa mission, Heasy peut déambuler de façon autonome dans un lieu public ou un centre commercial durant 8 heures d’affilée grâce à ses batteries (la charge, quant à elle, dure 3 heures). Ce robot de 40 kilos sur base roulante est capable d’aller se positionner au bon moment et au bon endroit. En effet, son intelligence artificielle lui permet d’apprendre par l’expérience où il peut rencontrer le plus de personnes à aider. Heasy possède un dispositif de vision stéréoscopique qui lui permet de détecter une personne, de la rejoindre et d’interagir avec elle.

Le but du robot n’est pas de remplacer l’agent d’accueil ou le vendeur humain, mais plutôt de le seconder en le soulageant de tâches simples et répétitives

Le robot n’est pas doté de capacités de reconnaissance vocale. Étant donné qu’il est conçu pour évoluer au milieu de personnes, dans un environnement qui peut être bruyant, une telle technologie ne serait pas adaptée. Le robot risquerait de fonctionner en mode dégradé: incompréhension des mots clés (d’où nécessité pour les clients de répéter leur requête), temps d’échange important… C’est pourquoi le mode d’interaction choisi est un grand écran tactile de 19 pouces. Cet écran fixé sur la poitrine du robot est facilement accessible pour tout le monde vu sa forme et la taille du robot. Heasy mesurant 1,55 mètres de hauteur, les plus grands n’auront pas trop à se pencher pour toucher l’écran. De plus, quoi de plus habituel et de plus simple pour un utilisateur qu’une communication via un écran tactile?

Vue globale du robot Heasy
Vue globale du robot Heasy

HEASY N’EST PAS QU’UNE BORNE INTERACTIVE MOBILE

Heasy se déplace vers des clients pour leur permettre d’accéder à des informations simples en sélectionnant une application sur son écran. N’en déduisons pas que ce robot se limite à remplir les missions d’une borne interactive mobile (ce qui répond déjà à un besoin ceci dit). Heasy a des fonctionnalités plus évoluées. Il est équipé d’un capteur optique (situé sous son écran) qui lui permet de lire les codes barres et donc de renseigner sur le prix d’un produit, sur les offres liées à une carte de fidélité, sur la porte d’embarquement du vol correspondant à un billet d’avion… Grâce à une technologie embarquée (sorte de NFC amélioré), Heasy peut transférer les informations demandées sur le smartphone de la personne qu’il renseigne, comme par exemple l’itinéraire jusqu’à un lieu donné.

Et si la demande d’un client est trop complexe pour le robot? Heasy active alors son mode de téléprésence. Il connecte directement le visiteur à un membre du personnel. Rappelons que le but du robot n’est pas de remplacer l’agent d’accueil ou le vendeur humain, mais plutôt de le seconder en le soulageant de tâches simples et répétitives.

Vue de la tête d'Heasy
Un panneau de LEDs qui permet aussi de communiquer des émotions

Si Heasy est bien plus qu’une borne interactive c’est aussi en raison de la nature de ses échanges avec les clients. Le robot d’accueil peut simuler des émotions comme la joie, la tristesse ou l’ennui grâce au panneau de LEDs fixé sur sa tête. L’affichage d’icônes et d’expressions sympathiques permettent de rendre l’échange plus ludique et chaleureux. Sa tête est très mobile: elle peut pointer dans toutes les directions. Cette mobilité permet au robot d’utiliser un langage « corporel » simple. Aux images correspondent aussi les sons qu’Heasy peut émettre: des bruits amusants et évocateurs d’émotions (le robot ne parle pas). Enfin, Heasy peut proposer des jeux ou des quizz et donc non seulement renseigner mais aussi distraire un public.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Voici quelques caractéristiques de ce robot disponible – à travers un réseau de partenaires, distributeurs et intégrateurs de robotique de service – sous la forme « RaaS »: « Robot as a Service » (formule de location incluant les mises à jour logicielles et la maintenance).

Dimensions Hauteur : 155cm
Poids
40kg
Batteries Type: Lithium-ion modulaires

Autonomie : 8h (après 3h de charge)

Capteurs Dispositif de vision stéréoscopique, capteur optique…
Déplacement Plateforme roulante: jusqu’à 3km/h
Affichage Buste: Écran tactile 19 pouces

Tête: Panneau LEDs multicolores

HEASE ROBOTICS, UNE START-UP DYNAMIQUE

Mais qui se cache derrière la conception de ce robot? Une jeune entreprise dynamique constituée d’un petit groupe de personnes expérimentées. Rien ne vaut une vidéo de l’entreprise pour en savoir plus…

UN PARTENARIAT AVEC WORLDLINE

Bonne nouvelle pour Hease Robotics et son robot Heasy: Worldline, leader européen et acteur de référence dans le secteur des paiements et des services transactionnels, s’est engagé dans une relation de co-développement. Wordline va pouvoir apporter au robot des technologies de pointe et des services industriels de bout-en-bout qui vont augmenter son potentiel. Parmi les services envisagés on peut citer des solutions de paiement actuelles et futures, une authentification nouvelle génération et la sécurité et la gestion des appareils connectés. L’évolution de la détection des personnes, incluant l’humeur et la voix sont aussi à l’étude. À suivre donc…

Vue d'Heasy et de sa tablette tactile en contre-plongée
Heasy est doté d’un écran tactile aux dimensions respectables

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR HEASY

Voici le site internet de Hease Robotics: http://heaserobotics.com/

Cyril Mottet

©univrobot

Crédits photos: Hease Robotics avec son aimable autorisation

Crédit vidéo: Hease Robotics avec son aimable autorisation

Dernière mise à jour: 02 septembre 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s