La « JRD 2017 »: une initiative locale de sensibilisation à la robotique

La « JRD » n’est autre que la « Journée de la Robotique et des Drones ». Cette manifestation est née sous l’impulsion d’un professeur de technologie d’un collège d’Agde, une ville du département de l’Hérault. Son objectif? Sensibiliser élèves, parents d’élèves et enseignants aux nouvelles technologies et notamment au développement des applications liées à la robotique et aux drones. Univrobot vous invite à découvrir des moments choisis de la deuxième édition de la « JRD », labellisée dans le cadre de la semaine de l’industrie 2017.

L’ASSOCIATION ROBOTIPS À L’HONNEUR

Association RoboTips

Sébastien Caux et Charles-Antoine Noury, respectivement président et vice-président de l’association RoboTips, étaient présents à cette manifestation. Leur association a pour objectif la promotion de la robotique à travers le partage et l’échange de connaissances. Messieurs Caux et Noury ont effectivement eu à cœur de remplir leur mission en présentant aux visiteurs leurs derniers prototypes, tous très aboutis. Parmi ces projets, on peut citer les robots SwarmTips, des robots miniatures modulaires « petits mais costauds ». Ils sont capables d’évoluer en toute autonomie grâce à leur intelligence artificielle programmée et sont en mesure de communiquer avec les robots situés à proximité grâce à une connexion Wi-Fi.

Robots SwarmTips

Autre projet phare de l’association, le robot DeltaTips était aussi présent en plusieurs exemplaires. Ce robot triangulaire a été réalisé en partie avec des pièces imprimées en 3D. Il peut reconnaitre son environnement grâce à de nombreux capteurs. Il est capable de se déplacer rapidement grâce à ses moteurs puissants. Jugez plutôt: l’accélération de ce bolide peut atteindre 4m/s² et sa vitesse de déplacement peut aller jusqu’à 2m/s! Précisons que les membres de l’association ont créé eux-mêmes leurs cartes électroniques et qu’ils sont en train de développer un OS qui va sans doute révolutionner la mise en œuvre des robots.

Présentation des robots de RoboTips

UN LYCÉE A PRÉSENTÉ SES ROBOTS

Drone Parrot

Hugues Moreau, un enseignant du Lycée Joliot Curie de Sète a amené des robots utilisés de la seconde au BTS. Les visiteurs ont pu observer un robot Lego Mindstorm NXT en pleine action. Doté de plusieurs capteurs (à ultrasons, photosensible, sonore et tactile) et d’un microprocesseur 32 bit ARM7 d’Atmel, le robot se déplaçait en toute autonomie dans une zone délimitée par une bande noire.

Lego Mindstorm NXT

Il y avait aussi un prototype très intéressant à base de microcontrôleur PIC. Ce robot réalisé par des élèves de BTS est doté de plusieurs capteurs et d’un écran LCD permettant de transmettre des informations aux utilisateurs. Un robot mBot et un support pédagogique dédié au drone Parrot ont aussi attiré l’attention des visiteurs.

Robot avec microcontrôleur PIC

DES ROBOTS… MAIS AUSSI DES DRONES!

Association les kamikazes agathois

Malgré un temps peu clément, des membres de l’association d’aéromodélisme « Les kamikazes Agathois » ont pu piloter avec brio des drones et exposer du matériel de qualité. Le public a notamment été séduit par un drone de course pouvant se déplacer avec agilité (grâce à son pilote) jusqu’à 130km/h! Nombreux sont ceux qui ont aussi observé avec intérêt le simulateur de drone avec son écran de 80cm de diagonale.

Drone de course

L’association a pour vocation d’accueillir toute personne voulant pratiquer l’aéromodélisme en catégorie A (modèles pesant moins de 25 kilos et motorisés à moins de 160cc ou 15kW). Comme Lionel Lunan, président de l’association, de nombreux passionnés utilisent l’impression 3D pour assembler leurs propres drones. On pouvait ainsi voir des modèles opérationnels avec des châssis imprimés en PLA: de beaux exemples de prototypage!

Différents drones

DE NOUVEAUX ROBOTS POUR LE COLLÈGE

Les autres stands étaient tenus par des élèves de troisième du collège René Cassin, encadrés par leurs professeurs de technologie. Parmi les robots présentés, il y avait deux robots acquis récemment par le collège. Le premier, le robot humanoïde Alpha 1S, est capable de danser et de faire de la gymnastique grâce à ses 16 servomoteurs. Il fonctionnait en mode de démonstration grâce à l’application pour smartphone du constructeur. Sa « souplesse » et sa précision ont impressionné le public. Ce robot sera utilisé dans le cadre de la formation à la programmation. L’Alpha 1S n’est pas doté de capteurs, mais ses nombreux actionneurs permettent d’appréhender de façon ludique les séquences de programmation simples et les chaines d’action.

Robot Alpha 1S

Deuxième nouveau venu, le robot à chenilles mBot Ranger, utilisé en mode drone (pilotage par smartphone) a aussi eu du succès. Ce robot animé par une carte de type Arduino Mega et facilement programmable via le logiciel mBlock permet d’étudier des algorithmes simples. Son déplacement par chenilles permet l’étude de principes simples de la mécanique. Son capteur à ultrasons permet d’étudier une chaine d’acquisition simple.

Robot mBot Ranger

DES ROBOTS UTILISÉS EN CLASSE

Robot Thymio 2 sur ballon

Les collégiens ont mis en avant des robots utilisés dans le cadre des formations de fin du cycle 3 (sixième) et du cycle 4 (cinquième à troisième). Les robots Thymio 2 et mBot, de plus en plus utilisés dans les cours de technologie, ont rempli différentes missions. C’est ainsi que l’on pouvait voir des robots Thymio 2 tenir en équilibre sur une balle ou une bascule, suivre une ligne ou encore dessiner sur une feuille. Le robot Thymio 2 est assez simple à programmer et est plutôt bien doté (vu son prix): 1 récepteur infrarouge pour télécommande, 1 accéléromètre 3 axes, 1 microphone, 1 capteur de température, 7 capteurs de proximité, 2 capteurs de sol, 5 boutons capacitifs, 1 haut-parleur, 39 LEDs, 2 moteurs.

Robot Thymio 2 qui dessine

Robot Thymio 2 en suivi de ligne

Des robots mBot, programmables via leur carte de type Arduino Uno, ont aussi assuré l’animation. Ces robots possèdent par défaut: 1 buzzer, 2 LED RGB, 1 LED de transmission infrarouge, 1 LED de réception infrarouge, 1 capteur de lumière, 1 bouton poussoir, 2 moteurs, 1 module Bluetooth, 1 module de détection à ultrasons, 1 module de suivi de ligne, 1 télécommande infrarouge. L’un de ces robots permettait de « jouer au foot », tandis qu’un autre se déplaçait en autonomie dans un labyrinthe. Des robots mBot avaient aussi été modifiés pour l’occasion afin de se déplacer sur pattes. Certains ont aussi tété embellis grâce à des pièces imprimées en 3D (grâce à une imprimante 3D utilisée dans le collège) et l’ajout d’une matrice programmable de 128 LEDs.

Robots mBot modifiés

Imprimante 3D Ultimaker

UN PROJET DE ROBOTIQUE DE TROISIÈME

Des élèves de troisième ont aussi présenté un projet d’assemblage, de programmation et de test de robot. Ce projet est réalisé de bout en bout par les élèves avec, bien sûr, l’aide de leur professeur de technologie. Le support utilisé est un robot en kit simple et robuste (Rooby) qui détecte les obstacles placés devant lui grâce à deux microcontacts et des « moustaches ». C’est une carte programmable avec un circuit intégré L293 qui permet le pilotage des 2 moteurs. L’objectif est de participer à un concours (auquel participent toutes les classes de troisième du collège) qui consiste à parcourir le plus rapidement possible une piste de 6 mètres de long. La piste comporte un tunnel, des virages et des obstacles, ce qui corse le défi!

Robots Rooby

LA MODESTE CONTRIBUTION D’UNIVROBOT

À l’occasion de cette « Journée de la robotique et des drones », Univrobot a prêté un robot Edison. Ce robot très abordable dédié à l’éducation est capable de changer de programme en lisant des codes barres. Bien que petit, il est résistant et assez bien équipé: 1 capteur de suivi de ligne, 2 capteurs de lumière, 1 récepteur infrarouge, 1 émetteur infrarouge, 1 générateur de sons piézoélectrique, 1 capteur sonore, 3 boutons de commande, 2 LEDs rouges, 2 moteurs. On pouvait voir le robot réagir à des sons, suivre une ligne, détecter et éviter des obstacles

Robot Edison v2

UNE MANIFESTATION ÉVOLUTIVE

La « JRD » a manifestement été une réussite. Elle a ravi les différents participants et la plupart des visiteurs ont été conquis. Ceci dit, les capacités d’accueil du collège ont montré leurs limites. De plus, le public visé est essentiellement resté limité aux élèves et parents d’élèves du collège. C’est pourquoi les organisateurs envisagent une évolution de cette manifestation pour l’année prochaine. À suivre… En attendant, il restera de beaux souvenirs de cette « JRD » 2017!

Cyril Mottet

©univrobot

Crédits photos: univrobot

Réalisation de l’affiche: Éric Fourment

Dernière mise à jour: 19 avril 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s