Le robot Pepper

Pepper: le robot de compagnie qui interprète vos émotions

Sans doute connaissez-vous Pepper, ce robot sympathique qui s’impose petit à petit dans notre quotidien. Développé par la société française Aldebaran et le groupe japonais Softbank, ce robot semi-humanoïde (torse humanoïde sur base roulante) a des atouts indéniables. Apprenons à connaitre plus intimement ce bijou technologique appartenant maintenant à SofBank Robotics.

UN ROBOT ÉMOTIONNEL…

Lors sa présentation le 5 juin 2014, Pepper a été décrit comme étant « le premier robot personnel au monde capable de lire les émotions ».

Pepper a  effectivement été conçu afin d’être capable detecter et d’interpréter les émotions humaines. Dans ce but, le robot est équipé de capteurs performants: 1 caméra 3D et 2 caméras HD qui lui permettent d’identifier les mouvements, mais aussi les expressions faciales. Il possède aussi 4 microphones directionnels avec lesquels il localise son interlocuteur et identifie les émotions qui transparaissent dans sa voix. Pepper possède aussi 5 capteurs tactiles (3 dans la tête et 2 dans les mains) qui sont utilisés lors des interactions avec le robot.

Bien sûr, les algorithmes propriétaires de Pepper jouent un rôle essentiel dans ses capacités d’analyse des expressions du visage et des intonations de la voix.

Si Pepper peut déduire du comportement humain des émotions, il a aussi la capacité d’en simuler (rappelons que le robot ne ressent pas d’émotions). Ainsi, il peut puiser dans une variété de tons et  de registres de langue afin de communiquer d’une façon adaptée à l’humeur de son interlocuteur. Pepper est aussi capable d’adapter son langage corporel grâce aux 20 moteurs qui lui permettent d’effectuer des mouvements précis.

Le robot est aussi équipé d’une tablette tactile qui permet d’autres interactions. On peut ainsi sélectionner des options et visualiser des informations, comme des émotions (simulées) exprimées par Pepper. On peut s’interroger sur la pertinence de l’utilisation de ce support pour l’interaction homme-machine. Le risque est d’inciter des développeurs à céder à la facilité et à utiliser principalement la tablette pour certaines applications. Ce serait dommage de limiter l’utilisation d’un tel concentré de technologie à celle d’une tablette avec quelques mouvements automatiques. Heureusement, ça n’est généralement pas le cas. Ajoutons que la présence d’une tablette peut être très utile pour compléter les modes de communication et notamment pour pallier aux limites de la reconnaissance vocale dans un environnement bruyant.

Vue de face du visage de Pepper
Pepper et son visage avenant

…CAPABLE D’ÉVOLUER DANS SON ENVIRONNEMENT

Pepper peut se déplacer à 3km/h (vitesse maximale) dans des espaces de plein-pied grâce à ses 3 roues omnidirectionnelles. Il peut franchir des obstacles de moins de 1,5 cm. Pas d’escalier pour ce robot! Par contre, Pepper peut garder l’équilibre et rester debout malgré de petites bousculades grâce à sa centrale inertielle.

Ne pouvant passer par-dessus les obstacles au ras du sol et devant aussi éviter tous les autres, Pepper est truffé de capteurs: 2 émetteurs et récepteurs à ultrasons, 6 capteurs laser et 3 détecteurs d’obstacles. L’objectif est d’éviter les collisions avec une détection d’une portée de 3m.

Ces capteurs complètent les informations transmises par les 3 caméras citées précédemment (la caméra 3D et 2 caméras HD) dont les images sont traitées par un logiciel de reconnaissance de formes. Pepper est ainsi capable d’identifier des visages et des objets.

UN ROBOT CONNECTÉ

Pepper dispose d’une connectivité sans fil Wi-Fi. On peut donc lancer une conversation sur un sujet (la météo du jour, les informations, une recette de cuisine…) et Pepper trouve des informations sur internet. Il est clair que la tablette tactile devient ici pertinente.

Pepper possède le système d’exploitation NAOqi OS, commun à tous les robots d’Aldebaran. Grâce à sa connectivité, il peut enrichir une base de données dans un cloud. Les informations collectées sont accessibles à tous les autres robots Pepper dans le monde et leur permettent notamment d’améliorer leurs interactions avec les humains.

Le robot est déjà testé en France depuis fin 2015 en tant qu’animateur et agent d’accueil de clientèle

À noter que depuis mai 2016, le robot est compatible avec le système d’exploitation bien connu Androïd de Google. L’objectif recherché est d’inciter les nombreux développeurs d’applications Androïd à doter Pepper de nouvelles fonctionnalités. Cette compatibilité va sans doute faciliter la promotion du robot à l’international.

RIEN NE VAUT UNE VIDÉO!

Voici un reportage très bien ficelé de la chaine Youtube « Détours ».

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DE PEPPER

Voici quelques caractéristiques techniques de Pepper, disponible en Europe pour les entreprises autour de 20 000 euros (prix comprenant un ensemble de services professionnels de déploiement, de gestion et de maintenance).

Dimensions Hauteur : 121cmProfondeur : 42,5cm

Largeur : 48,5cm

Poids 29kg
Batterie Type: Lithium-ionCapacité : 30,0Ah / 795Wh

Autonomie : plus de 12h (dans le cadre d’une utilisation en boutique)

Capteurs Tête: 4 microphones, 2 caméras RGB (5Mp), 1 camera 3D, 3 capteurs tactilesBuste: 1 capteur gyroscopique

Mains: 2 capteurs tactiles

Jambes: 2 capteurs à ultrasons, 6 capteurs laser, 3 capteurs de chocs, 1 capteur gyroscopique

Pièces mobiles Axes de mouvement: Tête: 2°; Épaule: 2° (G / D); Coude: 2° (G / D); Poignet: 1° (G / D); Main à 5 doigts: 1° (G / D); Hanche: 2°; Genou: 1°; Base: 3°Actionneurs: 20 moteurs
Déplacement 3 roues: déplacement libre sur 360°; Jusqu’à 3km/h
Charge utile 500g à bout de bras
Obstacle Franchi jusqu’à 1,5cm
Plateforme Système d’exploitation NAOqi
Réseau Wi-Fi: IEEE 802.11 a / b / g / n (2,4GHz / 5GHz)1 connexion Ethernet (10 / 100 / 1000 Base-T)
Affichage Écran tactile 10,1 pouces; 40 LEDs

QUEL EST L’AVENIR DE PEPPER ?

Depuis juin 2015, 1 000 robots Pepper sont mis en vente chaque mois au Japon… et s’écoulent en moins d’une minute! Bien sûr, les robots ont rapidement été utilisés dans des boutiques nippones de Softbank afin d’accueillir, conseiller et distraire les clients. D’autres enseignes ont utilisé le robot au Japon, comme Nestlé qui a déployé 1000 unités dans des magasins pour promouvoir ses machines à café. Mais l’avenir de Pepper va-t-il se limiter à quelques interactions avec des clients?

Le robot Pepper dans un magasin Softbank
Pepper prête à accueillir et à renseigner des clients

L’avenir de ce robot semi-humanoïde est lié aux applications qui seront développés pour son utilisation. Et c’est peut-être là que beaucoup reste encore à faire…Les applications de Pepper restent encore essentiellement limitées au robot de compagnie familial (Pepper a intégré de nombreuses familles japonaises) et l’accueil de clientèle.Néanmoins, on note une multiplication des utilisations du robot. Par exemple, si l’utilisation du robot dans le cadre du foyer reste pour l’instant limité au Japon, le robot est déjà testé en France depuis fin 2015 en tant qu’animateur et agent d’accueil de clientèle. Voyons comment Pepper a déjà été utilisé dans l’hexagone.

QUELQUES UTILISATIONS DE PEPPER EN FRANCE

C’est l’entreprise Carrefour qui a inauguré l’utilisation du robot en France le 20 octobre 2015 dans un hypermarché de Seine-et-Marne. L’expérience a ensuite été renouvelée dans deux autres magasin du groupe. Grâce à des applications implantées par la startup française Intuitive Robots, Pepper a pu émerveiller des clients en proposant de façon originale des jeux interactifs, des tests de satisfaction, des information sur la carte de fidélité… Bien que ne remplaçant pas le personnel humain, les quatre robots présents ont assuré une animation pour but de créer un expérience agréable que les clients associeront à leur centre commercial.

En décembre 2015, la SNCF a testé l’utilisation de Pepper dans 3 gares en Pays de la Loire: c’était une première mondiale dans le secteur des transports! Le robot a détecté la présence de voyageurs et leurs a proposé différents services: aide à la recherche d’informations (horaires, lieux touristiques accessibles depuis la gare…), recueil du niveau de satisfaction des clients, animations pour faire patienter les personnes en gare.

En juillet 2016, Costa Croisières a annoncé l’utilisation de 5 robots Pepper à bord du navire Costa Diadema. Durant les croisières de 7 jours, les robots peuvent communiquer avec les passagers en trois langues (Italien, Anglais et Français). Grâce aux applications développés avec Intuitive Robots, les robots peuvent distraire les clients (en dansant, en jouant et en posant pour des selfies), les renseigner sur leur voyage et sur les services proposés à bord du navire. Ils recueillent aussi les impressions des croisiéristes sur leur séjour à bord.

En octobre 2016 était annoncée l’utilisation de Pepper dans la Cité des sciences et de l’industrie afin d’accueillir le public. Son rôle? Orienter les visiteurs suivant leur âge vers les lieux ou services recherchés. L’application a été développée par Génération Robots.

Début 2017, c’est la marque Renault qui a décidé de promouvoir ses modèles électriques à l’aide de Pepper. Dans deux concept stores ouverts à Levallois-Perret et  à Toulouse, le robot a accueilli et informé les clients grâce à une application implantée par Lonsdale. Depuis mars 2017, Renault a aussi commencé à déployer près de 120 robots Pepper dans son réseau commercial en France. Durant toute l’année 2017, ils auront pour mission d’accueillir des clients. De plus, le robot apparait dans des spots publicitaires de la marque au losange.

Pepper en robot d'accueil
Un robot dont les missions se multiplient

UNE FILIÈRE D’AVENIR: L’ASSISTANCE AUX PERSONNES DÉPENDANTES OU HOSPITALISÉES

L’une des utilisation de Pepper amenée à se développer ces prochaines années est l’accompagnement et l’assistance des personnes hospitalisées ou dépendantes. Dores et déjà, l’entreprise belge Zorabots développe des applications dédiées à la santé pour le robot. L’objectif? Que Pepper soit utilisable de façon intuitive par les professionnels du milieu médical. Les missions du robot vont de l’accueil de patients à l’avertissement du personnel infirmier en cas de demande d’aide. Peut-être qu’il ne sera pas rare de voir dans quelques années un robot Pepper aller de chambre en chambre pour prendre des nouvelles de personnes hospitalisées et les distraire.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR PEPPER

Le site de Softbank robotics: https://www.ald.softbankrobotics.com/fr

Cyril Mottet

©univrobot

Crédits photos (de haut en bas): Tekelua, imjanuary, Mariamichelle, ashirova0 (Pixabay)

Crédit vidéo: Détours – Explorateurs d’innovations par CANAL+ et SEAT

Dernière mise à jour: 02 septembre 2017

Laisser un commentaire